logo

À la recherche de l'excellence chirurgicale...

La chirurgie esthétique et réparatrice des petites lèvres encore appelée nymphoplastie de réduction est une chirurgie qui consiste à diminuer la taille des petites lèvres qui sont trop longues.

Ces petites lèvres trop longues sont à l’origine d’un aspect inesthétique mais surtout de douleurs notamment lors des rapports sexuels (appelées dyspareunies). La gêne peut donc être esthétique : « ma vulve n’est pas jolie » ou fonctionnelle : « j’ai mal lors des rapports avec mon conjoint » ou « je suis très gênée lorsque je fais du sport ».

Il n’existe pas de facteurs pouvant expliquer pourquoi certaines femmes présentent cette pathologie, il s’agit probablement de facteurs héréditaires et d’une élasticité et d’une qualité de peau insuffisante expliquant la distension des petites lèvres.

Il s’agit d’une intervention pouvant faire l’objet d’une prise en charge par la sécurité sociale à condition qu’elle soit à l’origine de douleurs lors des rapports sexuels et ainsi nuire à la fertilité du couple.

L’intervention s’attachera à enlever une partie de la petite lèvre en excédant et surtout de ne pas en enlever trop, ce qui pourrait conduire à des petites lèvres trop petites et douloureuses.

L’activité sexuelle doit être interrompue pendant au moins 1 mois après l’intervention et la reprise autorisée une fois que votre chirurgien aura vérifié que tout est bien cicatrisé.

Le docteur Rémi Foissac réalise cette intervention de chirurgie esthétique et réparatrice sur Nice à la clinique Saint-George

La consultation

Elle a pour but de faire connaissance avec votre chirurgien et qu’il vous apporte toutes les réponses aux questions que vous pouvez vous poser. Il est important que lors de cette consultation une relation de confiance, un feeling naisse entre vous et votre chirurgien.

Lors de cette consultation, le chirurgien va relever vos antécédents, faire un examen génital afin d’apprécier la taille et la formes des petites lèvres et prendre des mesures en vue de la chirurgie.

Des photos pour votre dossier médical seront prises et une date opératoire sera programmée. Une information complète sur la technique, l’intervention, les suites, les risques/complications… vous sera donnée.

II vous sera remis également la fiche d’informations de la société française de chirurgie plastique que vous devrez lire attentivement.

A la fin de la consultation, le chirurgien vous remettra une feuille de dépassement d ‘honoraires sur le détail du prix de l’intervention. En fonction de votre mutuelle, les dépassements d’honoraires peuvent être pris en charge de façon partielle ou totale.

Suites post-opératoires

Les points et fils de suture sont résorbables et vont donc s’éliminer tous seuls.

Il faut éviter à tout prix la macération des cicatrices et donc  réaliser une toilette à la bétadine moussante plusieurs fois par jour et après chaque miction et sécher soigneusement les petites lèvres. Il fautaussi éviter pendant les premiers mois le port de vêtements moulants qui peuvent serrer ou faire macérer les petites lèvres.

La reprise des rapports sexuels ne peut s’effectuer avant 1 mois complet et qu’après aval du chirurgien.

Questions fréquentes

L’intervention est-elle douloureuse ?

Il ne s’agit pas d’une intervention douloureuse mais gênante du fait de sa localisation. Après l’intervention, il existe un œdème (eau présente dans les tissus) qui va entraîner un inconfort. Il est important d’être très appliquée sur les soins à la maison pour éviter la désunion des cicatrices.

Quels sont les risques de cette intervention ?

La principale complication est la désunion de cicatrices due à une macération trop importante. Il peut être alors nécessaire, sous anesthésie locale, de reprendre la partie de la cicatrice qui s’est désunie en remettant un ou deux points de suture.

Les autres complications à type d’hématome ou d’infection sont extrêmement rares.

Une complication embêtante est la réduction trop importante du volume qui entraîne une désunion systématique. D’où l’importance de faire réaliser cette intervention par un chirurgien ayant l’habitude de pratiquer cette chirurgie esthétique.

Combien de temps avant de reprendre le sport ?

Il faut compter une période de deux mois avant de reprendre une activité physique entraînant une transpiration conséquente.

L'intervention

L'intervention est faite :


Soit en chirurgie ambulatoire (vous sortez le jour de votre intervention).


Soit en chirurgie conventionnelle avec une nuit d’hospitalisation.

 

L’intervention est réalisée soit sous anesthésie générale, soit sous rachianesthésie en fonction des préférences de la patiente.

Il faut compter une durée d’intervention totale de 45 minutes à une heure.

J’utilise personnellement la technique de mon confrère le Dr Georgiou qui a réalisé un travail de thèse remarquable sur le sujet. En décrivant l’anatomie vasculaire de cette zone, il a permis de nous montrer quelle était la résection la plus sûre. La chirurgie va réduire le volume des petites lèvres sans en modifier la forme et en restaurant leur anatomie normale.

La résection de la partie en excès des petites lèvres est en forme de L. Il faut bien calculer la zone à retirer pour ne pas créer de sutures en tension. Par la suite, la fermeture se fait plan par plan en suturant muscle-muqueuse-peau.

Un pansement sec épais est mis en place dans la culotte. Tout l’enjeu après l’intervention est d’éviter la macération et la contamination de la plaie opératoire.