logo

À la recherche de l'excellence chirurgicale...

Arriver dans de bonnes conditions avant une intervention de chirurgie esthétique, plastique ou chirurgie de la main c’est primordial : cela diminue les risques et permet d’optimiser le résultat de votre chirurgie !

Voici quelques conseils simples qui pourront vous servir.

Les méfaits du tabac

Ne fumer pas dans le mois précédent et celui suivant votre intervention. Le tabac est responsable de la diminution de l’apport de sang oxygéné à votre peau et donc il existe un risque plus important :

-d’ouverture de la cicatrice (désunion de cicatrice),

-d’infection (des bactéries normalement neutralisées par votre organisme arrive à proliférer lorsque l’apport en sang est plus faible.),

-d’hématomes (caillot de sang qui se développe dans la zone opérée).

Les bienfaits d'une nutrition équilibrée

Mangez équilibré : au moins sept fruits par jour et des légumes dans les 15 jours avant votre intervention afin d’apporter un maximum de vitamines, d’antioxydants, et de protéines.

Faites du sport !

Essayer d’avoir une activité sportive quotidienne ( marche, petite course à pied, etc.) dans le mois précédant votre intervention. Cela vous permettra d’être en forme et de bien dormir la nuit !

Ne négligez pas votre sommeil

Penser à bien dormir, c’est très important : le sommeil est primordial pour régénérer vos réserves qui seront mises à l’épreuve lors de l’intervention.

Les méfaits de l'alcool

Evitez de consommer plus d’un d’une dose d’alcool par jour. Un verre de vin le soir pas plus.

Les femmes et la pilule

Certaines pilules contraceptives peuvent augmenter le risque de faire une phlébite après l’intervention (caillot de sang qui se forme dans une veine de la jambe et qui peut migrer dans les poumons à l’origine d’une embolie pulmonaire).

L’association pilule-tabac est particulièrement néfaste pour les femmes jeunes ou le taux d’hormones est élevé. Le risque de phlébite est alors à ne pas négliger. L’arrêt de la pilule est idéalement effectué un mois avant l’intervention. Et à reprendre une fois la cicatrisation terminée.

Faites bien attention à surveiller vos cycles et pour ne pas être potentiellement enceinte durant la période de votre intervention. Au moindre doute, faites un test ou parlez en à votre gynécologue.

Organisez votre intervention

Prévoyez un accompagnant pour vous accompagner et venir vous chercher à la clinique. Cela demande une organisation à l’avance pour que l’accompagnant puisse se rendre disponible.

Achetez vos médicaments et matériaux médicaux (soutien gorge, gaine…) à l’avance pour les avoir pour l’intervention et sans avoir à vous stresser par la suite.

Si vous avez tendance à faire des bleus facilement, prenez bien l’ordonnance d’homéopathie contre les bleus qui est un plus. Ne prenez pas d’aspirine ou d’anti-inflammatoires dans les quinze jours précédant votre intervention.

Gardez l'esprit libéré

Sans que l’intervention devienne une obsession, il faut que le jour où vous arrivez pour votre intervention vous ayez tout compris sur votre intervention et ses suites.

N’hésitez pas à me recontacter par mail si vous avez la moindre interrogation sur votre intervention.

Essayez de vous détendre et de faire des choses agréables dans les jours précédents l’intervention, mettez le stress de coté pour prendre soins de vous.

Ne vous parasitez pas l’esprit à aller chercher des informations qui sont parfois contradictoires sur internet et qui vont plus vous angoisser qu’autre chose.

Intervention 3