logo

À la recherche de l'excellence chirurgicale...

Cette intervention s’adresse aux personnes présentant un excès de peau et de graisse diffus dit circulaire : aussi bien au niveau du ventre, que de la face externe des cuisses, que du dos et des fesses.

Une intervention longue et en deux temps

Le premier temps

Le premier temps de l’intervention se déroule patient sur le ventre et va avoir comme objectif :

-d’aspirer le tissus graisseux comme lors d’une liposuccion

-de retirer l’excès de peau et de graisse postérieur et éventuellement de regalber la fesse soit à l’aide d’un lambeau de graisse soit par la technique de réinjection de tissu graisseux autologue

-de retirer l’excès de peau et de graisse de la face externe de cuisse réalisant un véritable lifting externe de cuisse.

Le second temps

Le deuxième temps de l’intervention se déroule patient sur le dos et suit exactement le même principe qu’une abdominoplastie avec plus ou moins cure de diastasis.

La chirurgie esthétique de bodylifting a donc pour objectif de retrouver un ventre plat, des cuisses sculptées et de redessiner le contour de vos fesses.

Dans le cadre de la présence d’un excès circulaire une prise en charge par la sécurité sociale est possible après examen par le médecin conseil de la sécurité social. Cependant l’intervention prise en charge par la sécurité sociale est la dermolipectomie circulaire et ne comprend donc pas le lifting de la face externe des cuisses et le remodelage de la fesse.

La cicatrice

La cicatrice est longue car circulaire mais cachée dans la culotte ou le maillot de bain.

Il s’agit d’une intervention réalisée aussi bien chez la femme que chez l’homme.

Le docteur Rémi Foissac réalise cette intervention de chirurgie esthétique et réparatrice sur Nice à la clinique Saint-George

La consultation

La première consultation

Elle a pour but de faire connaissance avec votre chirurgien et qu’il vous apporte toutes les réponses aux questions que vous pouvez vous poser. Il est important que lors que cette consultation une relation de confiance, un feeling naisse entre vous et votre chirurgien.

Lors ce cette consultation le chirurgien va relever vos antécédents, prendre des mesures cliniques (poids, tour de taille, morphologie …) examiner la qualité de vos muscles abdominaux, rechercher des éventuelles hernies-éventrations, apprécier la qualité de votre peau, évaluer l’excès latérale et postérieure, examiner vos fesses pour cerner au mieux votre demande.

Dès cette première consultation, un bilan échographique (échographie du ventre) est prescrit pour étudier la paroi abdominale et sera à ramener lors de la 2e

A la fin de la consultation le chirurgien vous remettra un devis sur le détail du prix de l’intervention. Ce devis n’est en aucun cas une obligation et n’engage en rien la patiente

II vous sera remis également la fiche d’information de la société française de chirurgie plastique que vous devrez lire attentivement.

La deuxième consultation

En France, cette deuxième consultation ne peut avoir lieu qu’après un délai de réflexion minimum de 15 jours comme toute intervention de chirurgie esthétique.

-Reprise détaillée de toute l’information sur la technique, l’intervention, les suites, les risques/complications…

-Photo pour votre dossier médical

-Signature de la deuxième partie du devis

-Programmation d’une date opératoire

Suites post-opératoires

Un rendez vous de contrôle est prévu 2-3 jours après votre sortie pour vérifier que tout va bien et refaire le pansement.

Des piqures d’anticoagulant seront réalisées pendant 15 jours une fois par jour pour prévenir le risque de phlébite.

A la maison il faut marcher régulièrement, ne pas fumer.

Les soins de cicatrices seront réalisés tous les trois jours par une infirmière à domicile.

La douche est autorisée à la sortie car ce sont des pansements étanches qui vous sont prescrits. La gaine est à enlever avant la douche et remettre après la douche. Il est possible de la laver sur un cycle court, la gaine séchant très rapidement.

Le Panthy est à porter jour et nuit pendant 1 mois et si possible le 2e  mois après l’intervention afin d’améliorer les résultats de la chirurgie

Les bas de contention doivent être portés pendant 7 jours jour et nuit après l’intervention.

Le sport ne sera autorisé qu’à 6 semaines après l’intervention

Un arrêt du travail de 21 jours est recommandé pour récupérer.

Par la suite, vers la 3e semaine des soins de cicatrice et de massage du ventre, des cuisses, du dos et des fesses permettront d’optimiser le remodelage et le résultat de la chirurgie esthétique.

Questions fréquentes

L’intervention est-elle douloureuse ?

Il s’agit d’une intervention lourde pour le patient ou l’inconfort est important car la cicatrice fait tout le tour du patient. Les 48 premières heures la douleur peut être important mais est contrôlé pendant l’hospitalisation par les médicaments contre la douleur. Par la suite c’est surtout des sensations de tiraillement et de gêne notamment la nuit pour dormir qui peuvent.

Les cicatrices sont-elle visibles ?

La cicatrice fait tout le tour de taille du patient. Il s’agit d’une cicatrice longue mais fine et totalement cachée dans la culotte ou le maillot de bain. Une autre cicatrice est présente autour du nombril mais est généralement cachée aussi car le nombril est enfoui.

Quels sont les risques de cette intervention ?

La complication la plus redoutée est la phlébite compliquée d’une embolie pulmonaire. Le flux sanguin forme des caillots au niveau des veines du mollet ou de la cuisse. Ces caillots peuvent alors migrer jusqu’aux poumons et être à l’origine d’une embolie des artères pulmonaires. Le traitement de ces complications est essentiellement préventif par le port de bas de contention pendant l’intervention et 7 jours après, par le lever précoce après l’intervention, et enfin par la prescription de médicaments anticoagulant à dose préventive. L’emploi de ces différentes mesures préventives rend cette complication exceptionnelle

La désunion de cicatrices n’est pas une complication en soit car de petites zones de désunion dans le dos près des fesses sont fréquentes étant donné que le patient est assis ou allongé et qu’il appui et fait transpirer ses cicatrices. Des petits soins de cicatrisation dirigée ou une reprise des zones en désunion sous anesthésie locale permet de régler le problème.

L’apparition d’un hématome qui correspond à la formation de caillots de sang. Ils sont dus au saignement d’un vaisseau sanguin après l’intervention alors que rien ne saigner lors de la fermeture de la plaie. En cas d’hématome important une ré-intervention chirurgicale est nécessaire.

L’infection: elle survient le plus souvent dans les 7 jours après l’intervention. Elle se traduit par l’apparition d’une inflammation et d’une douleur au niveau de la cicatrice ou du nombril. Le traitement peut être local en consultation avec des pansements plusieurs fois par jour destiné à nettoyer la cicatrice. Une ré intervention peut parfois s’avérer nécessaire quand les pansements sont inefficaces.

Bodylifting, grossesses, régime, quel est le meilleur moment ?

Il est vraiment préférable de se faire opérer une fois les projets de grossesses achevées. Mais il n’y a pas de contre indication à une grossesse après ce type de chirurgie même si le résultat de l’intervention peut être alors altéré. Un délai de 24 mois est alors souhaitable après l’intervention avant d’envisager la grossesse.

Si vous envisager un régime il faut le réaliser auparavant et avoir un poids stable sur plusieurs mois avant d’envisager cette chirurgie. Si vous perdez ou prenez du poids de façon importante vous vous exposez à ce que le résultat de votre chirurgie s’altère sérieusement.

Quand peut-on reprendre une activité après cette chirurgie ?

Après une dizaine de jours, les douleurs ont raisonnablement disparues, et le cours de l’activité quotidienne normale peut être repris progressivement et raisonnablement. Une véritable activité professionnelle peut être reprise après 4 semaines si celle ci ne comporte pas d’activité physique trop pénible. Le sport est autorisé après 6 semaines et après l’accord de votre chirurgien.

Quand voit-on le résultat définitif du bodylifting ?

Il faut attendre un mois pour que l’œdème et les possibles bleus disparaissent complètement. Par la suite les soins de massage permettront l’amélioration du résultat qui commencera à être bien visible à 3 mois. Le résultat définitif est acquis 12 mois après l’intervention.

L'intervention

bodylifting-schnittfuehrung

La patiente ou le patient rentre à la clinique le matin de l’intervention, à jeun, soit à 6h30 soit à 12h30.

Après avoir fait la douche pré-opératoire, le chirurgien viendra dans la chambre pour réaliser les dessins préopératoires qui lui serviront à réaliser au mieux votre intervention. Vous descendrez ensuite au bloc opératoire ou l’anesthésiste et les infirmières de bloc opératoire s’occuperont de vous.

L’intervention dure entre 3h30et 5h00.Elle se déroule toujours sous anesthésie générale.

L’intervention débute par le temps dorsal patient(e) allongé(e) sur le ventre. La liposuccion est réalisée en premier si elle est nécessaire, puis le lifting des fesses et des cuisses est réalisé. Il faut compter entre 2 et 3h d’intervention. Le malade est après tournée pour réaliser le temps antérieur du body lifting correspondant à une abdominoplastie. Une incision basse près du pubis de longueur variable en fonction de l’excès est réalisée. Les canaux lymphatiques sont préservés et l’ombilic est désinséré. La peau est décollée et les muscles de la paroi abdominale sont resserrés si nécessaires. On retend la peau et on enlève la peau qui se trouve en excès. Le nombril est repositionné à sa bonne position. Deux à quatre drains de redons sont posés et la peau est suturée minutieusement. Les points mise en place sont complètement résorbables. Des pansements sont posés et le vêtement compressif (Panthy) est mise en place ainsi que les bas de contention.

Le réveil se fait en douceur et vous reprenez conscience dans votre chambre. Le chirurgien passent vous voir en fin de journée et le matin pour contrôlez que tout va bien, retirer les drains de redons, vous informez sur l’intervention et les consignes de sortie et vérifier que le traitement antalgique et des produits de pansements vous ont été prescrits. Il faut compter entre deux et cinq jours d’hospitalisation.

Les drains de redons sont retirés le jour de la sortie de la clinique et d’effectue sans douleurs.