logo

À la recherche de l'excellence chirurgicale...

Mon travail de thèse s’est penché sur l’étude de la prise en compte de la qualité de peau dans la chirurgie d’augmentation mammaire par prothèses ainsi que dans la chirurgie de réduction mammaire. Publié dans l’un des plus grands journaux internationaux de chirurgie plastique et esthétique, cet article scientifique est complétement novateur.

Pendant plus de deux ans j’ai mesuré l’élasticité cutanée des patientes qui bénéficiaient d’une chirurgie de prothèses mammaires ou de réduction mammaire.
Ces mesures ont par la suite étaient corrélées à des mesures cliniques du sein en post-opératoire et notamment le segment III. Le segment III, segment inférieur du sein peut être assimilé à la partie du sein qui retient le sein tel un hamac. Ces travaux ont permis de trouver une corrélation positive forte entre diminution de l’élasticité cutanée et allongement rapide du segment III.

Ainsi la mesure pré-opératoire de l’élasticité cutanée dans la chirurgie d’augmentation mammaire par prothèses permet en appréciant la qualité de peau de la patiente de choisir la bonne taille d’implant et la technique chirurgicale la plus adaptée.